Les bienfaits des huiles essentielles

Huiles essentielles : utiliser les extraits de plante au quotidien

Aujourd’hui les huiles essentielles de plante se retrouvent partout et à toutes les sauces. Pourtant, savez-vous vraiment ce qu’est une huile essentielle ? Elles sont souvent connues pour leur utilisation dans la cosmétique et le bien-être. L’huile essentielle de lavande, d’arbre à thé et d’eucalyptus sont particulièrement populaires mais à quoi servent-elles ? Comment les huiles végétales doivent-elles être utilisées et comment les choisir ? Zoom sur les huiles essentielles et l’utilisation des pouvoirs des extraits de plante au quotidien.

Huiles essentielles : de quoi parle-t-on ?

L’huile essentielle est un concentré de plante obtenu par différents procédés comme la distillation vapeur, la distillation sèche ou bien par un principe mécanique qui n’induit pas de chauffage.

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Une huile essentielle est obtenue à partir de plantes, de fruits, de feuilles, de pétales, de racines ou de zestes d’agrumes. L’extrait obtenu à partir de ces végétaux est très concentré et fort en principes actifs.

Il s’agit donc de recueillir les principes actifs d’une plante afin de les utiliser pour certains buts. Elles sont utilisées pour leur parfum mais elles peuvent aussi être utilisées pour beaucoup d’autres choses grâce à leurs nombreuses propriétés.

Une huile essentielle est environ 75 fois plus concentrée que les mêmes extraits d’une plante séchée. C’est pour cela qu’elles s’utilisent principalement diluées. Seules les huiles de théier et de lavande peuvent s’utiliser brutes.

Comment obtient-on une huile essentielle ?

La distillation à la vapeur est le procédé le plus utilisé pour extraire l’essence des plantes.

Pour ce faire, de la vapeur d’eau est envoyée dans une cuve de plantes aromatiques. La vapeur d’eau chargée en molécules d’huile essentielle volatiles est ensuite condensée pour obtenir un liquide concentré.

Une fois la distillation effectuée, les huiles essentielles sont filtrées et stockées dans des cuves hermétiques.

Ces cuves sont ensuite entreposées dans une cave fraiche. Les huiles essentielles seront vendues dans des petits flacons opaques marrons ou bleus pour les protéger de la lumière et de l’oxygène.

L’eau résiduelle de ce procédé sera utilisée pour faire des eaux florales, des hydrosols ou encore des hydrolats comme par exemple de l’eau de rose ou de lavande.

Il n’y a pas besoin d’utiliser de détartrant chimique si l’eau utilisée pendant le procédé d’extraction est peu ou pas calcaire.

La distillation se fait sous basse pression car la haute pression et la haute température peuvent venir altérer la qualité des huiles essentielles, voire même les faire devenir cancérigènes.

Certains distillateurs utilisent la haute pression pour pouvoir vendre plus de quantité d’huile essentielle car elle est plus rapide.

Dans ce cas, l’huile essentielle doit à nouveau être distillée pour la rectifier et lui retirer tous les composants nocifs. Ces huiles sont de moins bonne qualité.

Huiles essentielles : comment les choisir ? 

Il existe des centaines d’huiles essentielles sur le marché. Chacune d’elles a des vertus, des propriétés et des modes d’utilisation propres. C’est à vous de choisir celle qui correspond à votre besoin.

Des propriétés propres à chaque huile essentielle

Voici une liste des Huiles Essentielles principales qui sont les plus utilisées et les plus populaires avec leurs vertus. Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive car il en existe un trop grand nombre.

  • Huile essentielle de basilic : Cette huile est principalement utilisée pour lutter contre les problèmes et l’inconfort du système digestif.  Elle peut avoir un usage alimentaire mais aussi être intégrée dans vos cosmétiques (huile de massage, soins peau et cheveux et produits d’hygiène).
  • Huile essentielle de camomille sauvage :  Grâce à ses vertus de régénération de la peau et anti-inflammatoire, cette huile est souvent utilisée pour lutter contre les irritations de la peau comme l’eczéma. Elle peut être utilisée sur la peau ou avoir un usage alimentaire.   
  • Huile essentielle de cardamome : Cette huile est particulièrement utilisée contre la mauvaise haleine ou pour dégager les voies respiratoires. Elle contient aussi des actifs anti-infectieux qui en font un bon antiseptique naturel. Elle se prête principalement à un usage alimentaire et cutané.
  • Huile essentielle de Citron  : Cette huile essentielle a de nombreuses vertus. Elle est utilisée pour assainir l’air d’un intérieur mais aussi pour booster les défenses immunitaires. C’est aussi un fluidifiant naturel pour le sang.  Elle est compatible avec un usage alimentaire mais aussi avec la diffusion et l’utilisation cosmétique.
  • Huile essentielle de cyprès : Connu pour ses vertus tonifiantes, elle est recommandé pour décongestionner les vaisseaux sanguins et lymphatiques réguler la sudation.  Cette huile peut être utilisée par voie orale mais principalement en application cutanée (massage).
  • Huile essentielle de lavande : Très couramment utilisée et particulièrement indiquée pour ses vertus apaisantes. Elle permet de lutter contre les angoisses, la nervosité et les troubles du sommeil. La lavande est aussi très utile pour soulager les peaux sensibles. Elle s’utilise en diffusion, dans les cosmétiques et en usage alimentaire.
  • Huile essentielle de menthe poivrée : Particulièrement recommandée pour faire face aux maux de tête, aux migraines et au mal des transports. Sa principale utilisation est alimentaire mais elle est aussi très souvent utilisée en diffusion et pour les massages.
  • Huile essentielle de romarin : Réputée pour agir contre la fatigue et le manque de concentration, c’est un très bon revitalisant. Il peut aussi être utilisé dans le cadre de troubles digestifs ou de cystites. Vous pouvez incorporer cette huile essentielle dans vos cosmétiques et vos huiles de massage mais elle est aussi adaptée à un usage alimentaire.
  • Huile essentielle de thym : Principalement indiquée pour détruire les bactéries intestinales grâce à ses propriétés anti-infectieuses, digestives et de stimulant immunitaire. C’est donc un très bon antiseptique lors d’une application cutanée. L’huile de thym s’utilise principalement en usage alimentaire.   
  • Huile essentielle de ylang ylang : Cette plante est très utilisée pour calmer la respiration et le rythme cardiaque (hypertension ou tachycardie). L’Ylang ylang est connue pour ses propriétés aphrodisiaques. Elle est principalement utilisée en diffusion ou dans les soins cosmétiques et massages.

Huiles essentielles : choisir un concentré de qualité

Comme indiqué plus haut, l’huile essentielle est un concentré. Si la qualité du produit de base n’est pas bonne, le concentré ne sera pas non plus de bonne qualité. C’est pourquoi il est recommandé de n’utiliser que des huiles essentielles issues de l’agriculture biologique.

De plus, nous avons vu que les procédés d’extraction étaient plus ou moins qualitatifs en fonction des températures et de la pression utilisées. Renseignez-vous sur l’origine et le processus de fabrication des huiles que vous souhaitez acheter afin d’avoir un produit de qualité optimale qui limitera les effets indésirables (irritations, allergies, etc.).

Il est possible d’acheter des huiles essentielles dans de nombreux endroits. En grandes surfaces, dans les magasins bio, dans les boutiques de cosmétiques ou encore en ligne. Dans tous les cas, renseignez-vous sur la qualité.

N’achetez pas n’importe quelle huile. Prenez celles qui correspondent à un besoin ou à un problème que vous avez. Elles ont toutes des indications et des propriétés différentes. Renseignez-vous avant d’acheter un concentré d’huile essentielle.

Huiles essentielles relaxantes : comment les utiliser ?

Il ne s’agit pas ici de parler des utilisations à des fins médicales et pharmacologiques. Pour cela, il est préférable de consulter un médecin ou un pharmacien. Voici les utilisations à but relaxant et n’ayant aucune prétention médicale.

Parfumer votre intérieur de maison

Les huiles essentielles sont très volatiles. Par conséquent, n’hésitez pas à les utiliser pour parfumer les pièces de votre maison, via un diffuseur. Vous profiterez ainsi de leur odeur et de leurs bienfaits tout au long de la journée.

Si vous voulez respecter les molécules aromatiques de l’huile, il est recommandé de ne pas utiliser de diffuseur qui utilise la chaleur. Optez pour un diffuseur à micro-pulvérisation à froid (gouttelettes) ou un diffuseur à verrerie (huiles essentielles diffusées seules).

Pour parfumer votre intérieur, utilisez une huile essentielle de lavande, de citron, d’arbre à thé, de citronnelle, de cannelle, d’orange douce ou d’eucalyptus. Cela dépend des effets recherchés et de l’odeur que vous souhaitez dans votre intérieur.

Parfumer l’eau de votre bain relaxant

Vous pouvez aussi utiliser des huiles essentielles pour parfumer votre bain. Ainsi, vous pouvez aussi profiter de leurs bienfaits pour votre peau. Attention, les huiles essentielles sont hydrophobes et elles ne se dilueront pas dans l’eau de votre bain.

Nous vous conseillons donc de les mélanger au préalable à votre bain moussant en versant environ 5 à 10 gouttes (pour un adulte) dans une huile végétale, un savon liquide ou un shampoing. La quantité d’huile dépend de la quantité d’eau que vous avez dans votre baignoire.

Pour votre bain, vous pouvez utiliser les huiles essentielles de lavande, d’orange douce, de pin, de citron, de ylang ylang ou encore d’eucalyptus.

Parfumer vos huiles de massage

Très utilisées lors de la pratique de massages comme le massage ayurvédique, nous vous conseillons d’en incorporer à votre huile de massage. 

De cette manière, vous combinez l’effet relaxant du massage avec les bienfaits de l’huile de massage et ceux de l’huile essentielle. La personne massée peut ainsi profiter d’un moment de détente et de relaxation extrême.

Si vous n’avez pas d’huile de massage, vous pouvez aussi diluer 3 à 5% d’huile essentielle dans une huile végétale.

Pour les massages, vous pouvez opter pour une huile essentielle de gaulthérie odorante, de lavande vraie, de sauge sclarée de poivre noir ou de romarin.

Les précautions d’emploi des huiles essentielles

Comme évoqué précédemment, les huiles essentielles sont très concentrées et chargées à 100% de principes actifs. Leurs effets et leurs pouvoirs thérapeutiques sont donc très élevés et elles doivent être utilisées avec précaution.

Conservez correctement vos huiles essentielles

Acheter une huile de qualité et de préférence biologique est une bonne chose. En revanche, ce n’est pas le seul critère pour utiliser une huile de qualité. Si le produit de base et le procédé de fabrication sont importants, la conservation l’est tout autant.

Après chaque utilisation, vous devez bien penser à refermer le flacon de l’huile et le garder à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Concernant les essences d’agrumes, il est préférable de les garder au frais et de les conserver un maximum deux ans après leur date de fabrication.

Huile essentielle : respecter les dosages

Si vous souhaitez utiliser les huiles essentielles chez vous, vous devez absolument respecter les bons dosages.

Avant d’utiliser une huile essentielle, lisez attentivement les recommandations et renseignez -vous au préalable.

Vous pouvez suivre les conseils donnés par un spécialiste en aromathérapie pour respecter la bonne posologie en fonction de la voie d’administration (usage cutané, alimentation…) et de l’effet recherché.

Extraits de plante : précautions d’utilisation

Il ne faut pas appliquer une huile sur une muqueuse (œil, nez, etc.). Si vous le faites par accident, rincer à l’eau ne sert à rien. Comme indiqué plus haut, les huiles essentielles sont hydrophobes donc ne se diluent pas dans l’eau. Par contre, vous pouvez tenter de diluer l’huile essentielle en la rinçant avec de l’huile végétale. 

Il peut arriver de faire des réactions allergiques suite à l’utilisation d’huile essentielle. Pour éviter cela, faites un test sur le pli intérieur de votre coude. Pour cela, mélangez l’huile essentielle dans une huile végétale (huile de coco, d’avocat, etc.) et appliquez le mélange sur la zone test.

Les huiles essentielles en mode DIY

Les huiles essentielles et leurs propriétés pour la santé et le bien-être ont du succès et se retrouvent de plus en plus dans les recettes de « do it yourself » (DIY).

De plus en plus de monde souhaite concevoir leurs cosmétiques et produits ménagers à la maison pour utiliser des produits de meilleure composition et pour avoir plus de transparence.

De plus en plus utilisées pour apporter odeurs et vertus aux produits faits-maison (crème visage, shampoing, lessive, etc.), les huiles essentielles ont la cote!

Regardez aussi

Les bienfaits de la réflexologie

Comprendre les principes de la réflexologie en 5 minutes

Vous avez surement déjà entendu parler de la réflexologie plantaire ou encore de la réflexologie …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *