Le Jeûne intermittent pour maigrir

Le jeûne intermittent (ou Fasting): votre meilleur allié minceur

Le jeûne intermittent : zoom sur cette méthode amincissante !

Faisant de plus en plus d’adeptes, le jeûne intermittent est devenu la solution phare pour perdre facilement du poids et purifier le corps. D’ailleurs, ses bienfaits sur la santé ont été prouvés par un certain nombre d’études ce qui en fait la nouvelle tendance alimentaire du moment. Si vous êtes à vos débuts, voici tout ce que vous devez savoir sur le jeûne intermittent.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Le jeûne intermittent est un mode d’alimentation visant à jeûner à moitié. En clair, il consiste à se priver de manger pendant un laps de temps bien défini tout en continuant de s’hydrater. Aussi communément appelé « fasting », il est question d’alterner les périodes de prises alimentaires et celles de jeûne. Il constitue une alternative plus accessible que le jeûne strict qui, lui, n’accepte aucune prise alimentaire. L’objectif du jeûne intermittent est de permettre à l’organisme généralement trop sollicité de faire une pause. Il aide ainsi le foie à faire son travail de détoxication. Pour cela, il n’est pas nécessaire de changer d’alimentation, il faudrait juste manger à des horaires bien précis et jeûner durant les périodes séparant les différents repas, mais tout en s’hydratant suffisamment. A ce titre, le jeûne intermittent n’est donc pas qualifié de régime, mais plutôt de comportement alimentaire.

Par ailleurs, il existe différentes modalités de jeûne intermittent. Parmi les plus connus, on peut citer le jeûne un jour sur deux, le régime 5 :2 et la méthode 16 :8.

-La méthode un jour sur deux 

Le Jeûne un jour sur deux est une technique de jeûne visant à ne rien manger pendant 24 heures. Pendant cette période, vous devez vous abstenir de toutes formes d’alimentations solides. Mais vous avez toujours la possibilité de boire de l’eau ou autres boissons sans calories. Sachez que c’est la meilleure méthode de jeûne intermittent pour perdre du poids rapidement. La recherche a d’ailleurs prouvé qu’il pouvait entraîner une perte de kilos considérable en seulement 8 à 12 semaines. Pour ce faire, vous pouvez manger pendant 24 heures et jeûner le jour suivant. Et afin de mincir rapidement, il vaut mieux répéter ce processus une ou deux fois par semaine.

-La méthode 5 :2 :

Le régime 5:2 est une méthode de jeûne qui consiste à s’alimenter normalement 5 jours par semaine et de ne consommer que 500 à 600 calories durant les deux jours restants. A noter que ces deux jours par semaine peuvent ne pas être consécutifs.

-La méthode 16/8 :

Le jeûne 16/8 est un programme de jeûne pendant lequel il faudra jeûner pendant 16 heures (nuit de sommeil inclut) et de manger normalement pendant les 8 heures restantes. La majorité de la période de jeûne se passe alors pendant la nuit et se prolonge après le lever. Pour faciliter le décompte, vous pouvez prendre votre repas de la journée à 12 heures et le dîner à 20 heures. Cela signifie que vous ne vous priverez que du petit-déjeuner. Et si vous voulez maigrir, privilégiez les aliments sains et des boissons peu caloriques.

D’autres formes de jeûne intermittent sont également disponibles comme le jeûne 17/7 qui repose sur le même principe que le jeûne 16/8. Il s’agit de se priver d’alimentation pendant 17 heures et de s’alimenter normalement les heures restantes.

Le fasting: un allié minceur redoutable

Le jeûne intermittent connaît de plus en plus de succès et s’impose comme le programme infaillible pour perdre du poids. En effet, dans le cadre de jeûne, le corps est à court de glucose ce qui l’oblige à puiser dans ses réserves. Résultat : le corps libère ses stocks de graisses  et ses réserves de glycogène. Cela a pour effet de regagner de l’énergie et par la suite de perdre du poids. Plusieurs études confirment d’ailleurs l’efficacité de ce mode d’alimentation pour lutter contre l’obésité. Il aide à venir à bout des petits bourrelets, tant au niveau des cuisses, que des hanches ou du ventre. Dans cette optique, retenez que le jeûne intermittent favorise l’accroissement du niveau d’hormone de croissance dans le sang. Or, cette hormone est aussi connue pour être une brûleuse de graisse. Elle permet de réguler le glucose dans le sang et éliminer toutes les masses graisseuses.

En outre, le jeûne intermittent agit efficacement chez les individus souffrant d’obésité, car il les oblige à consommer moins de calories. Il se révèle même être la solution la plus sûre comparée aux régimes de déficits caloriques continus. Pour cause, il permet de préserver la masse musculaire contrairement à ce qu’il se passe avec les régimes permanents ont.

L’avantage de cette technique minceur c’est qu’elle ne vous prive pas de tel ou tel aliment. Son rôle est uniquement de limiter l’apport calorique journalier tout en apprenant à votre corps à gérer les aliments consommés pendant la période d’alimentation. Aussi, le jeûne intermittent peut être associé à des exercices musculaires pour atteindre rapidement le poids idéal. Pour ce faire, vous pouvez intégrer des sessions de renforcement musculaire de manière à conserver votre masse musculaire. En parallèle, pensez à faire des entraînements avant de manger le plus grand repas de la journée. Et afin de perdre du poids de manière sain, le mieux est de modérer le déficit calorique et de ne perdre que 0,5 à 1 % de poids par semaine.

Commencer un jeûne intermittent : quelles sont les principales étapes ?

Si vous souhaitez commencer un jeûne intermittent, sachez qu’il y a plusieurs étapes à suivre.

  • Sélectionner la bonne formule

La première étape consiste à choisir la méthode de jeûne à utiliser parmi les techniques 16/8, un jour sur deux, régime 5 :2 et autres. Si vous êtes débutant, choisissez la méthode 16/8. La raison est simple: ce jeûne vous permet de vous alimenter suffisamment durant 8 heures et de jeûner pendant la nuit. Cela aide à combattre les envies de nourriture. Et une fois cette méthode maîtrisée, vous pouvez passer aux autres variantes plus longues si vous désirez maigrir à tout prix.

  • Définir la bonne durée

La deuxième étape est de choisir le nombre de jours durant lequel vous souhaiteriez jeûner. Il n’y a pas vraiment de durée minimale imposée, tout dépendra de votre tolérance à la privation, de votre disponibilité et de votre motivation. Pour commencer, faites un jeûne d’un jour par semaine pour permettre à votre corps de s’y habituer. Ensuite, vous pouvez augmenter la fréquence et monter à 3, 4 puis 5 jours. Il y a des gens qui pratiquent ce mode d’alimentation chaque jour de l’année tandis que d’autres préfèrent les séances ponctuelles qui durent une ou plusieurs semaines.  En tout cas, le choix vous revient surtout qu’il n’y aucun risque à se lancer dans cette pratique amincissante.

  • Choisir et organiser les repas

Le choix des aliments est tout aussi important si vous êtes dans l’optique de perdre quelques kilos. Pendant les phases de prises alimentaires, vous mangez ce qu’il vous plaira. Toutefois, il est important de prendre quelques précautions. L’idéal serait de partir sur une alimentation saine et équilibrée en consommant principalement des repas riches en protéines maigres, en végétaux et en céréales complètes. Mais surtout, il faut privilégier les menus bourrés de nutriments au détriment de ceux riches en calories vides. Et pendant les phases de jeûne, songez à vous hydrater continuellement, de préférence, avec de l’eau.

Quelques astuces pour bien débuter un jeûne

Si vous vous apprêtez à commencer un jeûne intermittent, notez que les premiers jours sont les plus durs. En effet, le fait de changer d’habitudes alimentaires se révèle très compliqué. Il faudra vous armer de patience, la sensation de faim diminuera au fur et à mesure de la cure.

Veillez seulement à ne plus penser à la nourriture et à combler votre temps en faisant des activités sportives par exemple. En complément, le sommeil est un atout précieux pour réguler votre appétit. Il faudrait donc faire en sorte d’avoir une nuit de sommeil complète et régulière d’une durée minimale de 8 heures. Le sport aide en outre au succès du jeûne intermittent. Grâce à des exercices physiques, le repas est vite métabolisé et les réserves de graisses rapidement vidées. Dans l’idéal, préférez le matin avant le repas pour faire vos exercices. Cela permet d’accélérer de façon significative le processus.

Bien entendu, le sucre est à éviter le plus possible. N’oubliez pas que le jeûne intermittent a pour but principal de favoriser la cétose. Or le sucre procure du glucose à l’organisme, et il risquera d’anéantir les effets du jeûne pour perdre du poids. Et attention ! Ce n’est pas une pratique alimentaire qui convient à tout le monde. Le jeûne intermittent est déconseillé aux femmes enceintes, aux personnes souffrant d’hypoglycémie et à celles qui prennent certains médicaments. Avant de se lancer, il est impératif de demander l’avis du médecin.

En guise de conclusion, le jeûne intermittent est donc un moyen particulièrement efficace pour perdre du poids. Il vous permet de choisir entre différentes formules dont la plus simple reste la méthode 16/8 surtout si vous êtes débutant. Et pour obtenir des résultats durables, veillez à maintenir une alimentation équilibrée.

Regardez aussi

Massage Shiatsu

Le massage Shiatsu: Découvrez ses bienfaits [Videos]

Le Shiatsu est une technique de massage japonaise consistant principalement en l’application de pression des doigts sur les points d’acupuncture. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *